Oiseaux chanteurs

Types de gazouillis : cris et chants , cliquez ici 

1. Merle noir (Turdus merula)

Enregistrements originaux - par Jean-Claude Roché, France - en intégralité, une séquence de différents appels et chants d'oiseaux. Les montres KooKoo contiennent un extrait jusqu'à 50 secondes de ces enregistrements.

Caractéristiques 25,5 cm de long, environ 90 g lourd. Mâles : au plumage monochrome noir, un anneau jaune étroit autour de l'œil et un bec jaune. Femelles globalement brunâtre, dessus brun foncé, dessous un peu plus clair, gorge tachetée, bec brun. Les jeunes merles ressemblent aux femelles, mais de couleur plus brun rougeâtre et plus clairement tachetés.

voix : appelle finement « zih ». Lorsqu'il est excité, mais aussi : au décollage et le soir avant de s'endormir, on entend un fort, "tix, tix, tix" ("Tixen"). Dans l'ensemble, le chant du merle semble un peu mélancolique.

Habitat : Autrefois le merle était un pur oiseau forestier, : aujourd'hui on le trouve partout dans les établissements humains , dans les jardins et les parcs Watch. En Europe centrale, le merle peut être observé d'avril à octobre. (oiseau d'été).

Répartition : Le merle est réparti sur une grande partie de l'Europe, de l'Asie du Sud et de certaines parties de l'Afrique du Nord

Biologie : Le régime alimentaire se compose d'escargots, de vers, d'insectes, de fruits et de baies. Les merles nichent dans les haies et les buissons sur les appuis de fenêtre et les poutres de toit, généralement à seulement quelques mètres au-dessus du sol. Les oiseaux construisent un grand nid avec du matériel végétal et de la terre ; La couvée comprend quatre à sept œufs verdâtres bleuâtres avec des taches brunâtres denses. Deux, voire trois couvées par an ; Pochette de mars.

2. Grive musicienne (Turdus philomelos)

Enregistrements originaux - par Jean-Claude Roché, France - en intégralité, une séquence de différents appels et chants d'oiseaux. Les montres KooKoo contiennent un extrait jusqu'à 50 secondes de ces enregistrements.

Caractéristiques : 23 cm de long, environ 68 g de poids. Dos brun uni, dessous blanc jaunâtre avec des rangées longitudinales de pointes brun noir. En volant, vous pouvez voir les ailes inférieures de couleur crème. Les mâles et les femelles sont de la même couleur.

Voix : Crie « gick » fort. Vous pouvez également entendre les appels « zip » typiques des grives musiciennes volantes. Le chant est assez fort et caractéristique : de courts motifs sont répétés deux à quatre fois, suivis du motif suivant. Le chant est donc rythmé. Les motifs individuels contiennent en partie des imitations d'autres oiseaux.

Habitat : La grive musicienne habite jardins et parcs, champs et forêts de toutes sortes. En tant qu'oiseau d'été, elle peut être observée en Europe centrale de février à novembre. < /p>

Répartition : L'espèce est répartie en Europe centrale et septentrionale et en Asie centrale.

Biologie : Les grives musiciennes mangent des escargots, des vers, des insectes et des araignées, et en automne elles mangent aussi des fruits et des baies. Les oiseaux nichent dans les buissons, les haies et les arbres (près du tronc). Vous construisez un nid solide en matière végétale, mais le creux est lissé avec du paillis de bois et de l'argile. La femelle dépose quatre à six œufs bleu clair à turquoise, légèrement tachetés de noir. Embrayage d'avril; deux couvées par an.

3. Chapeau noir (Sylvia atricapilla)

Enregistrements originaux - par Jean-Claude Roché, France - en intégralité, une séquence de différents appels et chants d'oiseaux. Les montres KooKoo contiennent un extrait jusqu'à 50 secondes de ces enregistrements.

Caractéristiques : 14 cm de long, environ 18 g de poids. Dessus brun verdâtre, dessous et côtés de la tête gris cendré, ventre blanchâtre. Dessous brunâtre de la femelle. Le mâle est noir brillant, la femelle a une plaque de tête brun rougeâtre qui s'étend jusqu'à l'œil. Le blackcap vit assez caché et n'est généralement perceptible qu'à travers la chanson.

Voix : Les appels sonnent « tacites » ; lorsqu'il est excité, les appels sont répétés et sonnent également rauques. Le chant est un gazouillis riche et de longue durée.

Habitat : L'oiseau peuple les jardins et parcs d'arbustes et d'arbres, mais aussi de sanctuaires et de forêts au sous-bois abondant. En Europe centrale, l'oiseau d'été peut être observé de mi-mars à fin octobre.

Répartition : L'espèce est répartie dans presque toute l'Europe jusqu'en Asie et dans certaines parties du nord-ouest de l'Afrique.

Biologie : La nourriture se compose d'insectes, de leurs larves et d'araignées, en automne aussi de baies.Le nid est dans une végétation dense près du sol, également dans des buissons. Les tiges utilisées comme matériau de construction sont placées autour des plantes afin que le nid soit fermement ancré dans la végétation. Quatre à six œufs ; fond blanchâtre, gris ou brunâtre, tacheté de gris cendré et de brun foncé. Une couvée par an ; Pochette de mai.

4. Paruline commune (Sylvia borin)

Enregistrements originaux - par Jean-Claude Roché, France - en intégralité, une séquence de différents appels et chants d'oiseaux. Les montres KooKoo contiennent un extrait jusqu'à 50 secondes de ces enregistrements.

Caractéristiques : Un oiseau discret de 14 cm de long ; 17 à 19 g en poids. La face supérieure est brunâtre chez les deux sexes, la face inférieure plus claire. Jambes gris plomb.

Voix : Les appels de séduction ressemblent à « tack tack tack », des appels anxieux comme « wät wät wät ». Vous pouvez également entendre un "Tscharr". Chant long et mélodieux.

Habitat : Peuple les forêts de feuillus et mixtes avec un sous-bois riche, ainsi que des arbres de champ avec des bords en escalier, des haies et des parcs avec des arbres de sous-bois et des buissons . Malgré son nom, l'oiseau est rarement trouvé dans les jardins. En Europe centrale, l'oiseau est un oiseau d'été (fin avril à septembre/octobre).

Répartition : La paruline des jardins est répartie sur une grande partie de l'Europe jusqu'en Asie.

Biologie : Les insectes et les araignées, à la fin de l'été et en automne également des baies, constituent la nourriture. Le nid est construit de manière lâche à partir de tiges. Il se dresse bas au-dessus du sol dans des peuplements denses de végétation et dans des buissons. La femelle dépose trois à cinq œufs de couleur variable ; Couleur de base blanchâtre à légèrement brunâtre, taches brunes et grises, parfois condensées au pôle émoussé. Une couvée, parfois deux couvées par an ; première couvée mi-mai.

5. Merle d'Europe (Erithacus rubecula aux abords)

Enregistrements originaux - par Jean-Claude Roché, France - en intégralité, une séquence de différents appels et chants d'oiseaux. Les montres KooKoo contiennent un extrait jusqu'à 50 secondes de ces enregistrements.

Caractéristiques : 14 cm de long, environ 18 g de poids. Dessus brun olive monochrome, dessous gris-brun ; La poitrine, les côtés de la tête et le front sont de couleur orange profond, avec une bordure bleuâtre. Les mâles et les femelles ont la même couleur. Jeunes sans gorge rouge, plumage brun foncé et tacheté de jaune-brun, poitrine avec nuages ​​brunâtres. Apparaissant rond. La queue et les ailes se contractent fréquemment, souvent observées au sol.

Voix : Criez un « zick » aigu, souvent aligné avec un « Schnickern », à côté d'un fin « pull ». Les voix variées et mélancoliques commencent par des notes aiguës et aiguës et se terminent par des passages flûtés et nacrés en pente.

Habitat : Peuple les grands jardins parcs, forêts de feuillus, mixtes et de conifères avec sous-bois. De nombreux rouges-gorges restent en Europe centrale pendant l'hiver (migrateurs partiels) et apparaissent ensuite également dans les stations d'alimentation.

Distribution : La distribution du rouge-gorge s'étend sur presque toute l'Europe et le Moyen-Orient.

Biologie : Les rouges-gorges se nourrissent d'insectes, de vers, d'escargots et de petits animaux. Mais ils mangent aussi des baies.Le nid fait de matériel végétal est créé entre les racines des arbres et dans d'autres creux.La couvée contient cinq à sept œufs de couleur claire avec des taches sombres variables. Deux couvées par an ; Pochette de fin avril / début mai.

6. Rossignol (Luscinia megarhynchos)

Enregistrements originaux - par Jean-Claude Roché, France - en intégralité, une séquence de différents appels et chants d'oiseaux. Les montres KooKoo contiennent un extrait jusqu'à 50 secondes de ces enregistrements.

Caractéristiques : 16,5 cm de long, 24 à 28 g de poids. Un oiseau aux couleurs discrètes, mais l'un des meilleurs chanteurs d'Europe. Dessus brun monochrome, dessous plus clair, gris-brun. Queue rouge-brun. Les deux sexes ont la même couleur.

voix : appelle doucement "huit", lorsqu'il est excité aussi durement "karr". Le chant commence par une séquence montante d'appels « dü, dü, dü », puis devient de plus en plus fort et plus rapide et se termine par un bruit sourd de sanglots. Chante principalement dans les buissons, à la fois pendant la journée, au crépuscule et la nuit.

Habitat : Le rossignol peut être observé dans les grands jardins envahis par la végétation, les cimetières, les parcs avec des fourrés humides, les forêts de feuillus et mixtes avec un riche sous-bois. Oiseau d'été, il séjourne en Europe centrale d'avril à octobre.

Répartition : L'espèce est répartie dans l'Europe centrale et méridionale, le Moyen-Orient et certaines parties du nord-ouest de l'Afrique.

Biologie : Le rossignol cherche de la nourriture au sol. Il se compose d'insectes et de leurs larves, d'araignées, d'escargots, de vers et d'autres petits animaux ; aussi des baies. Le nid est posé sur le sol et caché dans des buissons denses et rampants, dans des stocks d'orties et une végétation tout aussi dense. La couvée comprend quatre à six œufs brun olive. Une couvée par an ; Pochette de début mai.

7. Gorgebleue à miroir (Luscinia svecica)

Enregistrements originaux - par Jean-Claude Roché, France - en intégralité, une séquence de différents appels et chants d'oiseaux. Les montres KooKoo contiennent un extrait jusqu'à 50 secondes de ces enregistrements.

Caractéristiques : 14 cm de long, 17 à 20 g de poids. Mâles bruns sur le dessus pendant la saison de reproduction, croupion brun rouille. Le dessous est blanchâtre avec un plastron nettement bleu. Au milieu du bavoir se trouve une tache blanche, soulignée vers le ventre par un ruban noir-blanc-rouille-marron. En dehors de la saison de reproduction, la gorge est blanchâtre, seulement un peu bleue. Les femelles ont une coloration générale similaire, mais au lieu du bavoir bleu, une tache blanche sale et effilochée bordée de noir.

Voix : Vous pouvez entendre des appels doux « huit », mais aussi un « teck » aigu. Le chant est varié et contient des passages agréables et durs avec des imitations intégrées des voix d'autres oiseaux.

Habitat : La Gorgebleue à miroir peuple les tourbières, les fourrés dans les zones marécageuses et les buissons sur les rives des rivières et des lacs. En Europe centrale, l'oiseau peut être observé comme oiseau d'été entre mars et octobre.

Répartition : L'espèce est répartie en Europe centrale et septentrionale et en Asie.

Biologie : Le régime alimentaire de la gorgebleue se compose d'insectes, de leurs larves et d'autres petits animaux, ainsi que de baies. Le nid de bol en matière végétale est créé près du sol dans une végétation dense.Les couvées complètes contiennent cinq à sept œufs verdâtres ou brunâtres Première couvée fin avril; une couvée par an.

8. Rougequeue (Phoenicurus phoenicurus)

Enregistrements originaux - par Jean-Claude Roché, France - en intégralité, une séquence de différents appels et chants d'oiseaux. Les montres KooKoo contiennent un extrait jusqu'à 50 secondes de ces enregistrements.

Caractéristiques : 14 cm de long, 14 à 19 g de poids. Mâles avec un dessus gris-bleu et un dessous rouille-orange. Front blanc, côtés noirs de la tête et de la gorge; Croupion et queue rouge rouille. Les femelles sont de couleur plus discrète : dos gris-brun, dessous brun jaunâtre. Avec les redtails, la position assise droite, le pliage et les mouvements tremblants fréquents de la queue sont toujours perceptibles.

Voix : appelle « fuid » ou « fuid-tekk-tekk ». Chant mélodieux; Commençant par un ton étiré et aigu, suivi de quelques tons plus courts et plus graves, dans lesquels sont construits des tons bruts et des imitations (imitations), se terminant par un trille faible.

Habitat : L'oiseau peuple les jardins, les parcs, les arbres fruitiers, les forêts de feuillus légères, mixtes et de conifères. En Europe centrale, le rougequeue commun peut être observé d'avril à octobre (oiseau d'été).

Répartition : L'espèce est répartie dans presque toute l'Europe et l'Asie centrale.

Biologie : La nourriture est constituée d'insectes, de leurs larves et d'araignées. Le rougequeue niche dans des grottes, à la fois dans des creux d'arbres et dans des cavités de maçonnerie, sur des poutres de toit et des endroits similaires. Les couvées comprennent cinq à sept œufs bleu-vert. Souvent, deux couvées sont élevées par an; première couvée début mai.

9. Moucherolle à collier (Ficedula albicollis)

Enregistrements originaux - par Jean-Claude Roché, France - en intégralité, une séquence de différents appels et chants d'oiseaux. Les montres KooKoo contiennent un extrait jusqu'à 50 secondes de ces enregistrements.

Caractéristiques : Près de 13 cm de long, environ 13 g de poids. Le mâle est coloré de manière très contrastée dans le plumage nuptial : le dessus est noir, le dessous blanc, collier blanc, front et taches alaires blancs. La femelle avec un dessus gris-brun et une tache alaire plus petite est généralement de couleur beaucoup moins contrastée.

Voix : Les voix sont composées de strophes courtes, assez aiguës et aiguës et pas très rapides, ressemblant à "trü-zit-trü-zit". Vous pouvez également entendre des appels « tamis » et « hiit » ou « fiit » fins.

Habitat : Le vivaneau à collier peuple les forêts de feuillus, les parcs, les cimetières et les vergers. Un nombre suffisant d'installations de nidification est une condition préalable. En Europe centrale, l'oiseau est un oiseau d'été d'avril à septembre.

Répartition : L'espèce est répartie de l'Europe centrale orientale à l'Asie centrale.

Biologie : L'oiseau chasse presque toujours les insectes volants d'un point de vue. Il niche dans des grottes. Un nid en désordre est construit à partir de brins d'herbe, de feuilles et de mousse. La couvée comprend trois à huit œufs monochromes bleu pâle. Une couvée par an ; Pochette de mai. Un mâle peut être accouplé avec plusieurs femelles.

10.Fitis (Phylloscopus trochilus)

Enregistrements originaux - par Jean-Claude Roché, France - dans leur intégralité, une séquence de différents chants d'oiseaux et de chants KooKoo clocks contiennent un extrait de 50 secondes maximum de ces enregistrements.

Caractéristiques : Près de 11 cm de long, 8 à 10 g de poids. Le Fitis a un dessus brun olive et un dessous blanchâtre avec une teinte jaune. Il porte une bande jaunâtre sur les yeux. Les pattes sont pour la plupart marron clair, mais peuvent aussi être foncées.

Voix : appelle « hüid » en deux syllabes. Le chant quelque peu mélancolique est une cadence douce qui se termine par une fioriture typique.

Habitat : Le Fitis peuple les grands jardins et parcs avec des arbres, des forêts claires et des lisières de forêts, ainsi que des forêts humides et des buissons au bord des rivières par les corps de l'eau. Des plaines aux hautes montagnes. En tant qu'oiseau d'été, le Fitis peut être trouvé en Europe centrale d'avril à septembre.

Répartition : L'espèce est répartie sur une grande partie de l'Europe centrale et septentrionale et en Asie.

Biologie : Le régime alimentaire de Fitis se compose d'insectes, de leurs larves, d'araignées et, à la fin de l'été et en automne, de baies. Le nid du four fait d'herbe et d'autres parties de plantes est bien caché près du sol entre les plantes ou sous des buissons bas. Les couvées complètes se composent de cinq à sept œufs blanchâtres finement tachetés de rouge. Vous pouvez les trouver à partir de début mai; une ou deux couvées par an.

11. Alouette des bois (Lullula arborea)

Enregistrements originaux - par Jean-Claude Roché, France - en intégralité, une séquence de différents appels et chants d'oiseaux. Les montres KooKoo contiennent un extrait jusqu'à 50 secondes de ces enregistrements.

Caractéristiques : 15 cm de long, 26 à 29 g de poids. Le plumage est discrètement dessiné en couleur de fond. Les rayures claires qui se heurtent au-dessus des yeux à l'arrière de la tête et les marques sombres sur le pli de l'aile sont quelque peu remarquables.

Voix : Les cris de l'alouette des bois peuvent être décrits comme un « didloi » ou un « didli » mélodique. Des trilles "Lülülülü" et un "lürelürelüre" en pente sont entrecoupés dans le chant. Le Heidel-erche chante d'un point de vue (cime d'un arbre) ou interprète la chanson dans un vol chantant en cercle.

Habitat : L'alouette des bois se rencontre dans les zones de bruyère sableuse, dans les vastes landes de pins et en lisière de forêts. Migrants partiels en Europe centrale et observés de mars à octobre.

Distribution : L'oiseau est distribué dans presque toute l'Europe. L'Afrique du Nord-Ouest et l'Asie Mineure limitent l'aire de répartition au sud.

Biologie : Le nid est construit dans une dépression du sol. Habituellement, la femelle pond de quatre à cinq œufs. Ils sont blanchâtres, grisâtres ou sableux avec des taches brunâtres à violettes et quelques taches pâles. Les couvées de la première couvée se retrouvent en avril, celles des secondes couvées en mai/juin.

12. Loriot doré (Oriolus oriolus)

Enregistrements originaux - par Jean-Claude Roché, France - en intégralité, une séquence de différents appels et chants d'oiseaux. Les montres KooKoo contiennent un extrait jusqu'à 50 secondes de ces enregistrements.

Caractéristiques : 24 cm de long, 68 à 75 g de poids.Les mâles sont indubitables : ils ont un magnifique plumage jaune, des ailes noires et une queue de couleur noire avec des coins jaunes.Une large bande noire va de l'œil au bec rougeâtre. La femelle est discrètement colorée : dessus verdâtre, dessous blanchâtre-verdâtre avec des rangées de taches plus foncées ; Les ailes et la queue sont vert foncé, la queue avec des coins jaunes; Bec rougeâtre comme le mâle.

Voix : Les vers de flûte pleins, forts, comme "düdlio" de la chanson révèlent leur présence. Lorsque vous êtes excité, vous pouvez également entendre des cris rauques et coassants.

Habitat : Le loriot habite les forêts de feuillus des plaines, mais aussi les parcs à forte population d'arbres. En Europe centrale, l'oiseau est un oiseau d'été et peut être trouvé de mai à début septembre.

Répartition : L'espèce est répartie sur l'Europe centrale et méridionale jusqu'en Asie et dans de petites parties de l'Afrique du Nord.

Biologie : L'oiseau mange des insectes et leurs larves, et des baies. Il niche sur les grands arbres. Le nid est suspendu à des fourches de branches horizontales et tressé avec art. Les trois ou quatre œufs sont rose blanchâtre et légèrement brunâtres ou tachetés de noir. Une couvée par an ; Pochette de mi-mai.

"Comment et où vous habitez" : ce texte au format PDF à télécharger ici .

"Où et comment ils vivent" : ce texte en PDF à télécharger ici . .